Comment Régler Votre Arc A Poulies Pour La Chasse

December 12, 2014

0 comments

arc a poulies   archery tips   compound bow  


Compound Bow Case Backpack Superline - Legend Archery - 1
Compound Bow Case Backpack Superline
149.99
Everest Roller Case For Compound Bows - Legend Archery - 1
Everest Roller Case For Compound Bows
249.99
Compound Bow Case Double2 - Legend Archery - 1
Compound Bow Case Double2
149.99
Airline Cover for Everest Trolley Case - Legend Archery - 1
Airline Cover for Everest Trolley Case
39.99

prenez le temps nécessaire pour régler parfaitement votre arc

 

Quelques conseils de réglage pour partir du bon pied dès qu'on découvre son nouveau compound.

Lors de la réception de son nouvel arc, la joie et l’impatience de tester son nouveau matériel conduise à se dire que les réglages passeront au second plan et qu’on verra cela plus tard. Ensuite le début de la saison de chasse approche et on se retrouve vite au pied du mur. Voici quelques conseils pour partir du bon pied dès qu’on découvre son précieux arc.

 

Qui n'a jamais constaté en sortant son arc du carton des problèmes au niveau de la visette qui se tourne lorsqu'on arrive en position, des câbles qui bougent dans le temps ou bien des problèmes de longueur d'entre axe ou de puissance qui change lorsqu'on les fabrique soit même... A l'utilisation les câblages de série s'usent beaucoup plus vite que les autres. Pour un tireur régulier, il est conseillé de les changer au moins une fois par an. Généralement ce changement s'effectue juste avant la reprise extérieure. Malheureusement encore de nos jours de nombreux fabricants sacrifient la qualité de leurs arcs aux dépends d’un câblage de piètre qualité.

Malheureusement encore de nos jours de nombreux fabricants sacrifient la qualité de leurs arcs aux dépends d’un câblage de piètre qualité. Il existe toutefois une poignée de fabricants qui continue de faire face à ce problème en confectionnant eux même leur câblage. Chez Hoyt, ce sont des câbles et cordes Fuse, chez PSE, American Bow-string, des Zebra Twist pour les Mathews. Pour la majorité ces câblages sont fabriqués à partir de fibres provenant de chez BCY ; généralement chaque fabriquant choisit d'utiliser des fibres 450+ ou encore la toute nouvelle 452x. J’ai donc pris pour habitude de changer de suite de câblages dès réception d’un nouvel arc en choisissant un set sur lequel j’ai une confiance totale. Les produit Winner’s Choice permettent de mettre un set de corde et câbles sans avoir à re-régler plusieurs fois son arc. Ajouté à cela, leurs cordes permettent dès leur mise en place de ne pas être obligé de les tourner dans tous les sens afin d'avoir une visette droite, de l'encochage jusqu'à la fin de l'armement.

Pour la visette, il est conseillé de faire une ligature sur le dessus et le dessous afin d’éviter tout mouvement de celle-ci. Pensez également à marquer la hauteur de celle-ci. Il peut arriver malgré vos ligatures que celle-ci bouge et du coup vous aurez des surprises en cible lors de vos tirs.

Si votre corde possédait des accélérateurs, rien de plus simple pour les remplacer. En ajoutant des gros nock-set gainés à la même distance que ceux d’origine vous obtiendrez le même résultat. Vous pouvez utiliser ensuite de la gaine thermo rétractable pour finaliser l’aspect.

Lors du changement de cordes, voici ma technique pour changer rapidement votre jeu d’origine par le nouveau. Dès la réception je vérifie que les poulies soient parfaitement synchronisées ensuite je marque la position des câbles sur la came à l’aide d’un stylo puis je replace à l’identique mes nouveaux câblages sur mesures.


Marquage Came
  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avant de changer vos câblages, pensez à marquer vos deux poulies en prenant les câbles comme repère

 

Pour cette étape éviter de changer l’ensemble du câblage en une seule fois. Commencer d’abord par le yoke puis vérifier que la poulie soit bien sur votremarque puis changer le second câble. Je place alors l’ancien jeu de câbles et cordes dans un sac plastique et celui-ci deviendra mon jeu de sauvegarde. Ces marques sont très utiles si vous deviez changer rapidement vos câblages et retrouver vos marques dans la position correcte qui vous garantira un réglage parfait en quelques minutes. Il est facile de marquer vos cames à l'aide de votre branche comme référence. Avec un câblage de qualité comme les Winner’s Choice, il vous suffira de seulement quelques flèches pour que tout se mette en place.

desserer puissance

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

avant de placer son arc sur une presse, il est recommandé de toujours dessérer de plusieurs tours la puissance de son arc

remplacer cables 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

remplacer un à un les câbles afin de ne pas trop dérégler votre synchro 

penser à toujours accompagner la corde lorsque vous dévisserez la presse, cela évite des mauvaises surprises

les speed nock set ont pour but d’accélérer le retour de votre corde

le détalonnage doit toujours partir de 0mm pour commencer les réglages

Pensez à laisser un espace de 1mm entre l’encoche et le nock set du haut. Une fois en tension, cela évitera de pincer l’encoche et d’avoir une mauvaise sortie de flèche.

les ligatures doivent empêcher le déplacement vertical de votre visette. Ceux-ci ne devront pas bouger.

 

Peaufiner la synchro de votre arc.

Certains diront que pour régler une bonne synchro, il faut faire cela au repos. Je ne suis pas trop de cet avis car certaines poulies peuvent être dans le même timing alors qu’en pleine allonge on se retrouve avec un décalage. Sur l’ensemble des arcs que j’ai eu l’occasion de pouvoir utiliser, j’ai toujours pratiqué mes réglages à pleine allonge. Pour cela j’ai fixé solidement au plafond un piton qui me permet d’y attacher une corde que je fixe ensuite sur le loop de ma corde. Je tends tout doucement mon arc l’arc jusqu'à passer le pic et j’observe l’enroulement du câble control sur la poulie. Lorsque j’arrive à pleine allonge je veille minutieusement à ce que le plat de la poulie du haut (par exemple) repose parfaitement sur le control. Il ne faut pas qu’il y ait le moindre millimètre d’écart entre ces deux parties. Il ne faut pas non plus que la poulie vienne forcer son enroulement sur le câble control.

C’est à partir de ce moment-là qu’on peut savoir si sa poulie est en avance ou en retard.

Dans le cas où il y aurait une différence, ne vous inquiétez pas cela peut se régler rapidement. Il faut alors mettre son arc sur la presse, mais attention à bien penser à toujours bien desserrer de plusieurs tours de puissance son arc, car dans le cas contraire vous allez forcer sur les branches et la poignée et cela peut vriller cette dernière…

Une fois votre arc décompressé, il ne faut régler qu’un seul paramètre sinon vous risquez de dérégler davantage votre synchro. Généralement, je conseille de twister le control de quelques tours maximum pour que tout rentre dans l’ordre.

Dans le cas où il y aurait un écart sur la poulie du haut, il faut enlever quelques tours à son câble control pour qu’elle retrouve une position parfaite. Dans le cas inverse si la poulie vient forcer sur le control, il vous suffit de rajouter quelques tours.

Une fois que vous avez retrouvé la bonne position entre vos deux poulies, votre arc est parfaitement synchro.

Même si les « hybrid cam » sont liées ensemble par le câble control qui force la poulie à tourner en même temps que l’autre, vous devez impérativement arriver à avoir une position de fin cycle synchro.

Une fois que vous avez obtenu une parfaite synchro, il se peut que lorsque vous essayez à nouveau votre arc, votre allonge ait sensiblement changé. Cela n’est pas un problème. Il vous suffit de mettre le même nombre de tours en plus ou en moins sur les câbles control et yoke en même temps.

Attention à bien respecter le sens des tours. Si vous rajoutez des tours à un cable yoke, vous augmenterez votre allonge ainsi que votre puissance. A l’inverse mettre des tours au control diminue l’allonge et la puissance.

 

Réglage du repose flèche

Premièrement concentrons nous sur la partie initiale du réglage. Une fois votre repose flèche fixé, il va falloir déterminer la position exacte tant latéralement que horizontalement. Généralement je règle la hauteur de manière à ce que le bas de mon tube soit parallèle avec le bas du trou de berger button. Cette position de base me permettra ensuite de venir faire mes points d’encochages ainsi que le D-loop sur votre tranche fil. Il est important de respecter cette position car le centre de traction de votre loop respectera le centre de votre arc. Chaque arc possède son prendre centre de traction et il est nécessaire de bien le respecter puisqu’il en va de votre stabilité à pleine allonge. L’autre explication technique est que chaques poulies est géométrique en ce point. Si vous tracez le chemin avec un stylo de cette position exacte, vous vous apercevrez que vous obtiendrez une parfaite ligne droite. Par contre si vous voulez faire ce test assurez vous d’avoir d’une synchronisation parfaite entre vos Cam&1/2… A l’inverse si vous placez votre flèche au dessus ou en dessous ainsi que votre point d’encochage, vous risquez de modifier les forces dynamiques de votre arc.

Si vous avez décidé d’utiliser un repose flèche à effacement, la procédure est la même. Par contre pensez à bien fixer votre cordelette sur le câble (celui qui descend).

Une fois votre hauteur de lame réglée, à l’aide de votre équerre faite un repère au niveau du 0 afin d’obtenir un angle de 90°. La plupart des arcs fonctionnent très bien avec ce genre de point de départ. Pensez à bien laisser un petit peu de jeu entre votre encoche et le nock set supérieur (pas plus d’un millimètre). Ne prenez pas l’habitude de trop serez votre point d’encochage car vous risquez de faire tomber facilement votre flèche du repose flèche en cas d’armement trop raide… Une fois votre détalonnage réglé, il faut passer au réglage du « center shot ». Actuellement la norme sur les arcs Hoyt est d’écarter le centre de votre tube à 2cm du bord intérieur de la joue de la poignée. Il se peut que certains autres arcs nécessite un réglage différent mais cette valeur est valable pour l’ensemble des arcs Hoyt ou des arcs one-cam que j’eu l’occasion de tirer dans le passée. Une fois ces deux réglages primordiaux de régler sur mes arcs, je passe ensuite à l’étape suivante.

 

Réaliser parfaitement son D-Loop

Le D-Loop est l’élément clé sur la corde d’un arc à poulies. Toute la traction du décocheur s’effectue sur ce point précis. Les avantages sont nombreux :

Il permet de régler plus précisément son allonge,

La poussée de la flèche est alors au milieu de la corde, il n’y a plus d’angle juste en dessous de l’encoche,

Supprime pratiquement toute rotation de la visette.

Mais attention si votre D-Loop n’est pas installé correctement et que vous ne laissez pas assez d’espace entre les 2 nœuds cela aurait comme conséquence de trop serrer votre encoche avec comme risque de faire tomber votre flèche dès que vous arriverez en pleine allonge ou bien encore d’élargir votre groupement en cible.

Pour éviter tout cela et ainsi obtenir le meilleur rendement, votre D-Loop doit avoir les qualités suivantes :

Etre solidement noué,

Ne pas s’allonger au cours de vos tirs,

Et surtout résistant.

Pour démarrer, commencer par le nœud du haut. Il faut que votre nœud suive le sens de rotation des tours de votre corde afin de continuer à le serrer lorsque la corde tourne. Sinon votre nœud aura tendance à se desserrer régulièrement. Votre D-Loop viendra au dessus de vos points d’encochages, pour éviter de trop alourdir votre corde, il est préférable d’utiliser du fil pour la réalisation de ces points. L’un des fils les plus résistant est le fil à couture au chinois, celui nécessite une toute petite longueur pour réaliser les 2 repères. Commencer ensuite par bruler l’extrémité de votre cordelette afin de réaliser une petite boulle qui empêchera le nœud de glisser.

Enrouler ensuite le restant de la cordelette sur votre tranche-fil et utiliser la pince Viper pour serrer fortement le 1er nœud. Puis essayer de resserrer un peu le nouveau nœud avec une petite pince. Puis recommencer l’opération avec la pince Viper.

Pour la réalisation du 2nd nœud, celui-ci doit être à l’opposé du 1er afin d’équilibrer la tension de votre D-Loop. Commencez par préparer votre nœud puis prévoyez la distance finale entre le tranche fil et votre D-Loop. Généralement on ne dépasse pas plus de 1². Il ne faut pas que celui-ci soit trop court au risque de créer une torsion sur votre corde. Une fois que vous avez trouvé la bonne longueur, placer la pince Viper dans le D-Loop puis commencer à serrer l’ensemble. Attention à ne pas trop serrer car votre D-Loop risquerait d’être trop long puis les nœuds risqueraient d’écarter un légèrement votre tranche-fil et ainsi de resserrer vos points d’encochages.

Il ne vous reste plus qu’à couper le restant de cordelette et de bruler l’extrémité pour réaliser à nouveau une petite boulle.

 

Un D-Loop parfaitement réalisé vous permettra d’avoir toujours une visette parfaitement droite et ajustera également parfaitement votre allonge. 

 

Le silence absolu

Afin de rendre son arc encore plus silencieux, voici quelques conseils pour diminuer les petits bruits qui peuvent vous faire repérer en un instant. Au fur à mesure de mes différents modes de chasse, j’ai constaté que 2 parties de mon arc pouvaient produire des sons désagréables :

- lorsque je réalise des approches, mon décocheur à doigts étant toujours armé et avait tendance à se balancer de droite à gauche venant alors percuter mon écarteur de câbles. En utilisant de la feutrine collée avec du double face sur l’ensemble des parties métallique, le frottement de mon décocheur est alors inaudible. Par contre cette astuce n’est valable qu’avec des écarteurs à roulement et non avec les écarteurs de type carbone.

- le tapis d’arc peut également faire du bruit avec votre flèche et ce surtout si vous utilisez des repose flèche à effacement. Au repos votre flèche repose sur la poignée de votre arc et si vous bougez un peu trop rapidement votre arc celle-ci a tendance à sauter et à venir faire du bruit. Avec ce système plus aucun bruit.

 

 

Pour améliorer votre blocage d’allonge, il est possible de couper le petit caoutchouc de la poulie du haut. Vous aurez alors un mur bien plus franc.

le réglage du latéral du repose flèche est donné par chacun des fabriquants d’arc. Hoyt préconise de partir sur une base de 2cm entre le centre de la flèche et le bord de la poignée.

Pour peaufiner votre arc, il est possible d’ajouter de la feutrine sur l’écarteur de câble à l’aide de double face pour réduire le bruit du décocheur sur l’écarteur.

 

si vous tirez avec un repose flèche à effacement, il est conseillé également de placer de la feutrine au niveau du plancher de la poignée d’arc pour ne pas faire de bruit lorsque la flèche est placé sur l’arc.

la synchro d’un arc est l’étape primordiale du réglage d’un arc. Un arc parfaitement synchroniser vous garantira un tir constant et de beau groupement.

  

Antoine VIALETAY

 

 




Antoine VIALETAY
Antoine VIALETAY

Author



Leave a comment